KELLYFLE

APPRENDRE LE FRANCAIS ET VIVRE EN FRANCE

 

L’éco-responsabilité 25 mars 2014

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 22 h 44 min

Pour les apprenants d’un niveau avancé, retracez à l’oral une partie de l’histoire humaine dont les problèmes environnementaux qui résultent de l’industrialisation avec les images/dessins de ce court-métrage. Découvrez non seulement les problèmes rencontrés et mais aussi les solutions qui s’offrent à nous, le tout en images avec des explications plus détaillées.

image

Cliquez ici et découvrez la vidéo.

N’y voyez en aucun cas une leçon de morale mais ce court-métrage représente juste une sensibilisation à l´éco-responsabilité.

 

 

Après le co-voiturage, voici le co-jardinage ! 14 mars 2014

Classé dans : nouvelles tendances — kellyfle @ 9 h 43 min

Vous connaissez le concept de co-jardinage ?

 

1) Découvrez en vidéo « Comment ça marche? » :

 

2) Lisez ces témoignages et découvrez l’intérêt du co-jardinage :

 

Jean Pierre, Lisette et Emmanuel cojardinent

Depuis mars 2013, Emmanuel prête son jardin à Lisette et Jean-Pierre dans les Yvelines (78), à 50 km de Paris. Un échange très convivial qui se passe à merveille.
Jean-Pierre et Lisette sont deux jeunes retraités qui souhaitaient profiter de leur temps libre pour jardiner.

photo jardinage

« Nous habitons du côté de Versailles. Nous avons un petit jardin mais nous souhaitions profiter d’un terrain plus grand.
Il est très difficile de trouver un jardin à louer ou une place dans un jardin familial en banlieue Parisienne.
En allant consulter les annonces, nous avons vu qu’Emmanuel prêtait son grand terrain qu’il ne pouvait pas cultiver et entretenir seul.
Le jardin se situe à 50 km de Paris, dans une zone plus rurale, l’idéal pour nous qui cherchions à nous éloigner de la ville et retrouver un contact avec la nature et la campagne ! Depuis mars 2013, nous « co-jardinons » et tout se passe à merveille »

De son côté Emmanuel est ravi :
« J’ai ce terrain mais je n’avais pas beaucoup de temps ni vraiment d’idées pour le faire fructifier et le valoriser. Je suis heureux que Jean-Pierre et Lisette puissent en profiter. En plus, ils me sont d’une grande aide. C’est un véritable échange gagnant-gagnant, cela est très convivial »
Le terrain d’Emmanuel fait environ 3000m2, il est entouré d’eau, très arboré et possède un pigeonnier qu’Emmanuel est en train de restaurer pour en faire un gîte. « Lorsque le gîte sera prêt, je déléguerai la gestion des visites et son entretien à une personne intéressée et qui n’habite pas trop loin ».

Jean-Pierre et Lisette viennent une fois par semaine.
« Nous avons déjà taillé les arbres présents, et nous en avons planté de nouveaux.
Nous avons aussi fait un potager qui a donné de belles récoltes : courges, tomates, pâtissons, salades, artichauts, aromatiques..
La terre est super bonne et le jardin est bien ensoleillé, c’est idéal.
Nous avons aussi planté des fleurs. Nous privilégions une culture naturelle sans utiliser de produits chimiques »
Au-delà du jardinage, Jean-Pierre, Lisette et Emmanuel sont devenus amis.
Il n’est pas rare qu’ils mangent ensemble voire même que Jean-Pierre et Lisette plantent la tente pour prolonger le bonheur d’être à la campagne.
Séduit par cette aventure, Emmanuel serait prêt à accueillir une personne qui souhaiterait installer des ruches sur son terrain.

A bon entendeur salut !

 

 

La journée de la femme 7 mars 2014

Classé dans : Actualité — kellyfle @ 22 h 43 min

image

1) « Quelle place pour les femmes dans les médias ? » 

Voici la question posée sur France Info en ce vendredi 7 mars 2014.
Comme le samedi 8 mars sera la journée internationale des droits des femmes, c’est l’occasion de parler de l’image des femmes dans les médias français.

Écoutez la chronique radio :
 

 

2) À cette occasion, cliquez ici et retrouvez l‘interview d’une multiple championne du monde et olympique de Judo, Marie Claire Restoux : « Rester ouvert sur le monde lors de sa carrière sportive est la clé d’une reconversion professionnelle réussie »

 

3) Quelques citations :

On ne naît pas femme, on le devient.
Citation de Simone de Beauvoir
Si Dieu n’avait fait la femme, il n’aurait pas fait la fleur.
Citation de Victor Hugo
BONNE FÊTE À TOUTES LES FEMMES !
 

 

Toujours les mêmes clichés… 21 février 2014

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 22 h 43 min

Ici rien n’est tabou ! On peut dire toute la vérité, rien que la vérité sur les français!

Découvrez la vidéo d’un jeune youtubeur, Mikael, qui vous présente les 10 plus gros clichés sur les Français de façon très amusante et faites l’activité proposée.

*Vous pouvez voir les réponses en commentaires.

 

 

Martin Fourcade : l’âme d’un champion 17 février 2014

Classé dans : Actualité — kellyfle @ 22 h 02 min

Insatiable, Martin Fourcade a obtenu un deuxième titre olympique, celui du 20km en biathlon, qui le consacre, à 25 ans seulement, comme l’un des plus grands athlètes tricolores de l’histoire.

image

Découvrez l’interview Vidéo de Martin Fourcade après son doublé aux Jeux Olympiques de Sotchi (durée: 2min59, source : www.alpes.france3.fr)

En gagnera-t-il une nouvelle demain ?!

Revoilà Martin Fourcade : le plus médaillé (le 18.02.2014)

Martin Fourcade s’inscrit dans la légende olympique française en remportant une troisième médaille olympique à Sotchi. La quatrième au total. (AFP)
Martin Fourcade a remporté une troisième médaille olympique à Sotchi. La quatrième au total. (AFP)
Martin Fourcade n’a pas égalé Jean-Claude Killy. Il n’est pas triple champion olympique. Mais en s’adjugeant l’argent dans la mass start ce mardi, le Pyrénéen devient tout de même l’athlète français le plus médaillé en individuel aux Jeux Olympiques d’hiver avec quatre breloques (deux médailles d’or en poursuite et en individuel et deux médailles d’argent en mass start à Vancouver et Sotchi).

ÉCOUTEZ « la fierté de Marcel Fourcade à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales, après la médaille d’or de son fils à Sotchi » :

 

Surfez et restez informé avec Kellyfle !

 

 

Nouvelle tendance de consommation 9 février 2014

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 15 h 03 min
Petit dialogue entre amis:

- Et si on allait boire un verre pour se décontracter ?
– Oui, pourquoi pas ! Et on va où ?
– Je connais une nouvelle tendance sympa, c’est l’
an.jpgti.jpg cafe.jpg

– Alors, ça vous dirait d’y aller ?
– Moi, je ne connais pas, tu m’expliques ce que c’est…
– Bien sûr, tiens, regarde cette vidéo et tu comprendras parfaitement le principe !

Alors, ça vous tente ?!

 

 

Les humoristes du web : leur interview 3 février 2014

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 17 h 20 min

Après l’interview écrite de Norman, l’humoriste du web, vous trouverez ci-dessous l’interview de Cyprien, Norman et les stars de YouTube sur le site 20minutes.fr datant de décembre dernier.

image

Cliquez ici pour accéder à l’article contenant la vidéo de l’interview.

 

Idée d’exploitation en classe de FLE :

Choisissez la séquence vidéo du début jusqu’à 1 min 20s environ et vos étudiants pourront s’amuser à comprendre les réponses des humoristes (tout en travaillant du lexique sur les professions) et à répondre aux mêmes questions que les humoristes. Les 2 questions de la séquence choisie sont les suivantes :

- Tu voulais faire quoi quand tu étais petit?
– Que ferais-tu si tu ne faisais pas des vidéos?

Ainsi, vos étudiants auront les outils linguistiques pour y répondre personnellement:
« je voulais faire/être… »

Et avec la deuxième question, ils auront une première approche sur l’hypothèse sur le présent (qui montre bien dans ce cas, que la situation n’existe pas du tout à l’instant présent). Exemple : Si je ne faisais pas des vidéos, je serais…

 

 

L’alimentation du futur 29 janvier 2014

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 22 h 25 min

Quels aliments voyez-vous dans nos assiettes pour le milieu du XXIème siècle ?

Découvrez un sujet très intéressant dans la chronique « Bien dans son assiette » de ici.radio-canada.ca. Ce sujet publié le 23 janvier 2014 parle de l’alimentation du futur.

image

Que mangerons-nous en 2050? Des insectes, des algues, de la viande synthétique? Torah Kochur, chroniqueuse scientifique et professeure de biologie de l’Université d’Alberta, s’est intéressée aux produits qui pourraient nourrir les 9 milliards d’humains qui vivront sur notre planète.

 

Cliquez ici pour écouter la chronique radio. Pour le sujet « L’alimentation du futur » écoutez directement à partir de 19h23.

 

 

Un Humoriste français à l’honneur cette semaine… 16 janvier 2014

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 23 h 33 min

Norman fait des vidéos, vous connaissez ?

Découvrez l’interview de Norman dans les Inrockuptibles (les Inrocks – magazine) du 14 janvier 2014. Cette interview est pleine d’anecdotes sur le passé de Norman, c’est très intéressant.

ASTUCE de prof : sur tableau numérique, copiez l’interview (entièrement ou partiellement), effacez les questions et demandez à vos élèves de jouer aux journalistes en réécrivant les questions de l’interview. Une deuxième option : copiez l’interview (entièrement ou partiellement), effacez les questions et faites-en un méli-mélo sur une double page Notebook et demandez à vos élèves de les replacer dans l’interview. Tout ceci peut se faire également en version papier.

 

Norman Thavaud : “Je ne pourrai jamais rencontrer le même succès à la télévision”

image

Chaque semaine, l’émission “Touche pas à mon poke”, diffusée sur Le Mouv’, interroge une personnalité sur son rapport au web. Cette fois-ci, c’est Normanfaitdesvideos, qui a accepté de se plier à l’exercice. Au cours de cet entretien, la star de Youtube évoque ses années Caramail et sa passion cachée pour le HTML…

Quel est le premier site que tu consultes au réveil ?
Je suis très réseaux sociaux donc je fais le tour de tous ceux que j’utilise et en premier Myspace, bien entendu.

Quels sont les sites que tu consultes ?
Je consomme l’information via des liens postés sur Twitter. Je ne regarde pas la télévision, une grande partie de ma culture vient du web.

Tu te souviens de tes premiers pas sur Internet ?
Je me rappelle que j’étais sur Caramail. Je m’appelais nono20@caramail.com ou Nono26, je ne sais plus. Je passais mon temps à tchatter. Je me rappelle que la première fois que j’ai discuté avec mon pote qui habitait trois rues plus loin, c’était la folie. C’était une heure de fou rire.

Au début, tu l’utilisais pour draguer des filles ?
Non, je suis sans doute un poil plus jeune que toi mais à cette époque là, dire “caca” sur le chat de Caramail suffisait à ce que je sois mort de rire. Je ne pensais pas aux filles. Je n’avais d’ailleurs eu aucune relation sexuelle à cette époque. Mais depuis oui (rires).

Tu as tenu un blog ?
Oui, quand j’avais 14 ans, je suis revenu d’un voyage à Toronto où j’avais un correspondant qui étudiait le HTML. D’un seul coup, je me suis mis à me passionner pour ce langage informatique, je ne sais pas bien pourquoi. Durant un an, je lisais des bouquins de HTML par pure passion (rires). J’ai créé un site en HTML qui est toujours visitable mais qui est extrêmement nul: http://manlastar.free.fr/. Je me foutais du contenu, je voulais juste créer un site donc j’ai eu l’idée de parler d’un jeu de rôle sur Dreamcast qui s’appelait Silver.

Tu te rappelles tes premiers téléchargements ?
C’était l’époque KaZaA, un serveur en peer-to-peer. Je me rappelle que c’est grâce à cela que j’ai pu voir mes premières vidéos sur le web, c’était des sketches de Rémi Gaillard. Les premiers mp3 que j’ai été écouté, c’est également grâce à cela mais ça prenait souvent une matinée pour les télécharger. Les films, j’en parle même pas. D’ailleurs, les premiers buzz vidéo à l’époque, c’était pas sur YouTube, ni sur Vine, mais sur les peer-to-peer, respect à ces mecs.

Tu avais un ordinateur dans ta chambre ?
Je n’ai pas été très gâté d’un point de vue ordinateur dans ma jeunesse. On avait un vieux Macintosh qui était à mon père, je précise, pas à la famille (rires). J’allais le consulter de temps en temps. Et c’est que très tardivement que j’ai eu mon propre PC, vers 16 ans.

Tu as commencé les vidéos d’humour avec Hugo et Kemar (“le Velcrou”) mais c’est ton passage en solo qui t’a fait connaître du grand public. Comment l’expliques-tu ?
Je me suis dissocié du Velcrou dès ma première vidéo avec un côté très stand-up. Avec Hugo et Kémar, on réalisait des sketchs décalés où on parlait de tout et n’importe quoi, un peu à la manière des Robins des bois dont nous étions fans. Peut-être que c’était moins accessible…

Ton succès ne tient-il pas aussi au fait que tu es l’un des rares à parler de culture web ? Tes vidéos les plus visionnées sont celles sur les Apple addict, Google ou sur les sites pornos.
C’est vrai, mais je ne pense pas à faire que des vidéos là-dessus. Je ne suis pas un vrai geek contrairement à d’autres YouTubeurs qui vont parler de jeux vidéo de parodie de trucs japonais ou de films de genre. Ce n’est pas mon délire du tout.

Tu as quand même lu un livre sur le HTML…
Ouais c’est vrai (rires) Mais j’ai abandonné et quand tu vois la gueule du site, tu comprends pourquoi.

Dans tes vidéos, tu essayes de faire des choses qui te plaisent ou de toucher un maximum de personnes ?
J’ai essayé de parler de sujets que je maitrisais moins, mais ça a été systématiquement un énorme échec. Quand je me force à parler d’un thème, ça ne marche pas. Je me rappelle avoir fait un sketch sur le foot et c’était nul. J’ai quand même décidé d’aller jusqu’au bout, je l’ai monté et ça a donné un truc catastrophique. Je ne l’ai finalement pas publié. Depuis ce jour-là, j’ai décidé de parler que de trucs qui me plaisent.

Tu regardes ce que font les YouTubeurs US ?
Je ne parle pas bien anglais donc pas quotidiennement. Je suis les vidéos de PewDiePie, le YouTuber numéro 1 mondial. J’aime beaucoup Smosh, c’est un duo. Ils font des courts métrages sur Zelda, Pokemon, où ils se déguisent. Ils m’inspirent même si je produis quelque chose de radicalement différent.

Il y a des humoristes français qui t’inspirent ?
Thomas VDB, dont j’ai été voir le spectacle, ou bien encore Mathieu Madénian.

Tu as un contrat avec YouTube ?
Non, j’ai le même rapport avec eux que n’importe quel autre YouTubeur. Je fais des vidéos quand je veux. La rémunération de l’artiste varie en fonction de plein de choses en fait, le nombre de vues, les campagnes publicitaires du moment, et plein d’autres données que je ne comprends pas car j’ai toujours eu 2/20 en math. J’ai récemment participé au YouTube Brandcast, une grande fête avec beaucoup d’officiels de YouTube donc ça m’a permis de les connaître un peu mieux. Je n’ai aucun rapport d’exclusivité avec YouTube mais j’ai tout intérêt à rester dessus, comme j’ai quatre millions d’abonnés.

Dailymotion vient d’ouvrir de grands studios à Paris pour accompagner les créateurs de vidéos. Quel regard portes-tu sur cette initiative ?
Je trouve ça super. YouTube en parle également. Je sais qu’aux Etats-Unis, c’est déjà le cas. Ils prêtent des fonds verts et des studios pour aider les YouTubeurs. C’est une très bonne initiative pour aider les artistes qui bien souvent commencent avec rien et n’ont pas toujours les moyens de réaliser leurs idées.

On voit avec le studio Bagel que de plus en plus de YouTubeurs passent de leurs chambres d’ados à des studios télés. Tu as l’impression que vous êtes une sorte de pépinière pour la télévision aujourd’hui ?
Il y a les gens qui voient Internet comme un tremplin pour finir à la télé et d’autres qui voient Internet comme un média ayant la plus grande force de frappe du monde. J’appartiens plutôt à la seconde catégorie. J’ai des vidéos qui font 13 millions de vue, je ne pourrai jamais rencontrer le même succès à la télévision.

Comment expliques-tu que malgré ta popularité énorme sur le web, le film Pas très normales activités dont tu tenais le rôle titre n’ait pas attiré davantage de monde ?
Le succès de mes vidéos tient au fait qu’elles sont personnelles. Là, ça n’a rien à voir, je jouais dans un film. Beaucoup de critiques ont fait l’amalgame entre mon personnage sur le web et mon rôle dans ce film, alors que ce sont deux choses bien distinctes.

Peut-être parce que la com’ du film était très centrée sur toi ?
Oui peut-être un peu trop d’ailleurs, puisque j’ai fait d’autres films depuis et on n’en parle pas comme des films de “Norman fait des vidéos”. Dans ce film de Maurice Barthelemy, je tenais un rôle vraiment central et je tenais une caméra donc c’est vrai que ça pouvait paraître ambigu. Moi, je suis content d’avoir fait ce film. On a eu quelques bonnes critiques et ça reste un film underground qui ne pouvait donc pas plaire à tout le monde…

Tu as de nouveaux projets ciné en vue ?
Oui, des films vont sortir vers la fin de l’année mais je ne peux malheureusement pas en dire plus.

Tu t’es mis à faire des instagram-vidéos. C’est un format que tu trouves intéressant ?
Je fréquente pas mal d’humoristes et notre “boulot”, c’est de faire des vannes tout le temps. Dès fois, en soirée, il y a une idée qu’on trouve marrante comme le sketch sur la X-box one mais qui ne mérite pas une vidéo entière, donc Instagram est le bon format pour ça. L’instagram vidéo sur le gobelet en soirée, je l’ai fait en live sans que le mec le sache. J’ai fait récemment un best-of de ces instagram-vidéos sur YouTube, ça fait une sorte de rétrospective sur un an pour ceux qui n’ont pas de smartphone.

Est-ce que tu te sens parfois prisonnier du format que tu t’es imposé dès le départ, face caméra dans ta chambre ?
Ouais parfois un peu, mais j’essaye de m’en émanciper. Fin janvier, je vais sortir un gros clip et j’essaye de tourner davantage de vidéos dans la rue.

Fin de l’interview sur le site lesinrocks.com

 

 Enfin, laissez-vous tenter par les vidéos de Norman en cliquant ici. En attendant, je vous en propose une sympathique qui parle à tout le monde!

 

 

La tradition de janvier, qu’est-ce que c’est? 5 janvier 2014

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 14 h 22 min

Découvrez cette tradition de janvier à travers ce rébus, cette vignette ainsi que cette vidéo explicative son histoire.

la.jpg gars.jpg lait.jpg t.jpg apostrophe de_1.jpg roi.jpg
 

image

Eh oui! C’est bien la galette des rois!!!

Cliquez ici et découvrez les origines de cette tradition en vidéo avec un quizz.

Et voici la mienne « avant » et « après »:
image

image

 

 

Après Noël, le Réveillon du Nouvel An approche… 29 décembre 2013

Classé dans : Fêtes et traditions — kellyfle @ 16 h 06 min

La langue française nous gâte avec de nombreuses expressions pour décrire les événements.

Lisez ma lettre de Bonne Année et amusez-vous à les repérer.

image

Lettre à mes chers lecteurs/visiteurs de kellyfle,

Permettez-moi de vous souhaiter de passer de bonnes fêtes de fin d’année. C’est pour moi l’occasion d’espérer que l’activité du blog sera porteuse de nombreuses informations intéressantes et que vous y resterez fidèles. En tout cas, elle sera pour moi l’occasion de créer de nouveaux articles, d’essayer de les rendre attrayants et je m’en réjouis déjà.

Il me faut à présent préparer le Nouvel An pour mes convives et le thème de la soirée est lancé. Attention, les pirates débarquent en Touraine pour le Réveillon du Nouvel An et le Jour de l’An. Eh oui, voici notre philosophie : plus la fête dure longtemps et plus les batteries sont rechargées pour toute l’année.

Se souhaiter de vive voix la bonne année n’est pas toujours facile alors parfois de simples cartes de vœux suffisent à exprimer ses meilleurs vœux. Alors allez-y! Lancez-vous et écrivez à tous ceux que vous appréciez pour leur envoyer vos bons souhaits!

Une autre tradition perdure, c’est celle des bonnes résolutions pour la nouvelle année, parfois nous en avons une seule car le travail semble long pour y arriver. De mon côté, ce n’est pas original mais ça vous fera peut-être sourire… Ma grande résolution pour 2014 : retrouver la ligne!

Ma marque d’attention du jour est de vous souhaiter tout le bonheur du monde pour 2014, le tout en chanson avec Sinsémilia…

 

Image de prévisualisation YouTube

À l’année prochaine !
Richard Kelly

 

 

INFO SOLIDARITÉ : Le téléthon 6 décembre 2013

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 10 h 57 min

INFO SOLIDARITÉ  : Le téléthon 3584logoPSEL’édition du Téléthon de 2013 est lancée en Touraine!

Les 6 et 7 décembre, l’AFM fait appel à votre générosité pour soutenir le Téléthon, un élan populaire unique qui depuis 1987 permet à la recherche d’avancer en lui donnant les moyens de combattre la maladie !

5 millions de personnes mobilisées dont 200 000 bénévoles, 20 000 animations partout en France. Le Téléthon se prépare plus que jamais, avec cette année un parrain populaire et motivé, en la personne de Patrick Bruel.

Cliquez ici et découvrez l’interview de la star du 4.12.2013 dans laquelle il parle entre autres du Téléthon.

 

Affiche_T%C3%A9l%C3%A9thon_2013_CC

 

 

LA 29ème campagne des Restos du Coeur! 3 décembre 2013

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 16 h 55 min
Les Restos du Cœur ont lancé lundi 25 novembre 2013 leur 29e campagne d’hiver!
Si vous ne connaissez pas cette association française très reconnue, n’hésitez pas à cliquez ici et vous en découvrirez une présentation.
Je vous propose deux activités :
1) Regardez et écoutez bien cette nouvelle campagne publicitaire, elle est très animée!
2) Lisez ces articles de Aujourd’hui en France du lundi 25 novembre 2013. Ce sont des témoignages très intéressants de ceux qui contribuent aux Restos du Coeur.

 

Pour les professeurs de français langue étrangère, cette vidéo est un très bon support de Compréhension de l’oral.
Il est très facile d’associer les éléments visuels (les chiffres, le lexique) et les informations audio.

 

1) Vidéo pour la 29ème campagne des Restos du Cœur!

 

2) À vos lectures : des articles très intéressants sur ce même sujet.
Restos2
Restos1
Restos3
Restos4

Et… À l’année prochaine pour la 30ème campagne des RESTOS DU CŒUR!
 

 

Travailler le dimanche : le débat continue et les infos circulent! 28 novembre 2013

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 10 h 24 min

Le travail le dimanche!

 

Les opinions sont très différentes et les informations continuent de circuler à ce sujet. À quand la fin de ce débat?

 

On ne le sait pas encore mais en attendant, je vous propose deux articles à lire à ce sujet :

- un article avec informations chiffrées du point de vue du commerce,

- un article avec informations chiffrées du point de vue des salariés en France.

 

Pour les étudiants étudiants étrangers qui souhaitent passer l’examen de TCF DAP pour l’entrée dans université française, ces documents seront de très bonnes lectures pour réaliser vos sujets d’écriture, notamment sur des sujets de société tel que celui-ci. Ce sera une source d’inspiration et d’idées pour construire votre plan de développement.

 

Bonne lecture !

 

ARTICLE 1 :

Le travail le dimanche oui, mais plutôt pour les autres…

Ces dernières semaines, des salariés de Leroy Merlin et de Sephora ont manifesté à plusieurs reprises leur envie de travailler le dimanche. Une revendication que ne partagent pas toutes les enseignes et tous les secteurs d'activité.

Près de 7 commerçants sur 10 sont «plutôt favorables» à un assouplissement de l’ouverture dominicale, selon une étude Ifop-Medicis publiée ce mercredi. Mais 60% d’entre eux estiment que ce ne serait pas ou peu rentable pour leur commerce.

Ouvrir un jour de plus pourquoi pas, mais chez les autres… C’est le sentiment qui ressort du dernier observatoire des commerces publié comme chaque année par Ifop et la mutuelle de santé Médicis*. Selon les résultats de la 11e vague dévoilée ce mercredi, l’opinion des commerçants français sur des thématiques de société que sont le travail le soir (après 21 heures) et le travail dominical a largement évolué ces dernières années. S’ils étaient 52% il y a cinq ans (février 2008) à être favorables à un assouplissement de la législation sur le travail le dernier jour de la semaine, ils sont désormais 68% à être «plutôt favorables». Et quand la question s’adresse au consommateur, l’opinion est même plus tranchée puisque les clients n’étaient que 47% en 2008 à être pour, contre 68% aujourd’hui.

En revanche, les propriétaires de boutiques restent beaucoup plus circonspects à l’heure de juger de l’utilité économique d’une telle mesure. 59% d’entre eux estiment en effet que l’ouverture le jour du Seigneur leur coûterait globalement plus d’argent qu’elle ne leur en rapporterait. Un point de vue défendu par Christophe Rollet, le directeur général du spécialiste des pneus Point S: «Dans le climat actuel, c’est mal vu de la part d’un entrepreneur de dire qu’on ne veut pas travailler le dimanche. Mais entre l’augmentation des charges fixes, les salaires majorés, et les coûts de communication autour de l’ouverture, on ne s’y retrouve pas!» tonne le dirigeant qui a testé il y a trois ans dans ses magasins l’ouverture dominicale, avant de l’abandonner six mois plus tard. «On parle du volontariat, mais si tout le monde peut ouvrir, ce volontariat devient relatif et cela devient une prise en otage des salariés et des entrepreneurs», ajoute celui qui estime que les commerces «feront le même chiffre sur sept jours que sur six précédemment».

Le travail le soir encore plus contesté

Concernant le travail le soir, interdit par la loi après 21 heures hormis certaines rares dérogations, l’opinion des commerçants est encore plus tranchée: 7 marchands sur 10 estiment qu’ouvrir après 21 heures ne serait pas du tout rentable au vu des coûts supplémentaires que cela engendrerait. Une opinion contradictoire avec l’indignation de Sephora, qui juge que l’obligation de fermer son magasin phare des Champs-Élysées après 21 heures depuis début octobre, va amputer d’environ 20% ses ventes annuelles.

Cette différence de discours s’explique par la teneur de l’échantillon interrogé, qui compte des petits commerçants et PME. Pour eux, dont le fonctionnement quotidien n’a rien à voir avec celui des géants de la grande distribution, l’impact d’horaires d’ouverture allongés est en effet beaucoup moins évident à démontrer. C’est notamment le cas des commerçants de province, ou ceux ayant des zones de chalandise moins denses.

Reçue récemment par la commission Bailly dans le cadre de sa mission sur le travail le dimanche, la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) n’a d’ailleurs pas défendu l’ouverture généralisée le dimanche, préférant le maintien de règles autour du principe de base qu’est l’interdiction. L’organisation a ainsi plaidé auprès de l’ancien directeur de La Poste, le maintien des cinq ouvertures maximales par an, la définition plus précise des zones touristiques et frontalières, ainsi que l’arrêt de la création de nouveaux périmètres d’usage de consommation exceptionnel. Réponse fin novembre.

* Enquête réalisée entre le 22 et le 29 octobre 2013 auprès de 801 commerçants représentatifs de l’ensemble des secteurs d’activité, selon la méthode des quotas.

Par  Olivia Derreumaux, www.lefigaro.fr, le 13.11.2013

ARTICLE 2 :

Les salariés français ne veulent pas travailler le dimanche

 

D’après une enquête de la CFDT, seuls les salariés de moins de 25 ans sont prêts à travailler le jour du Seigneur. Les autres classes d’âge s’y opposent.

Alors que le rapport Bailly sur le travail du dimanche doit être remis lundi prochain au premier ministre, la CFDT a voulu savoir ce qu’en pensaient les salariés du commerce, qui sont souvent concernés. Plus de 1800 d’entre eux ont répondu à son enquête, menée sous forme de questionnaire. Principale conclusion: 68% des répondants disent ne pas être prêts à travailler le dimanche, même avec une négociation. Pourtant, les personnes interrogées gagnent peu: 88% d’entre elles perçoivent moins de 1500 euros par mois. Conclusion de la CFDT: «Pour ces personnes, le travail du dimanche n’est pas la solution qu’elles envisagent à leur situation précaire.»

Les salariés des entreprises de commerce de moins de dix salariés sont moins opposés à travailler le dimanche (55%) que ceux de sociétés de plus de dix salariés (71%). Sur ces questions, le clivage est en fait générationnel. 60% des jeunes de moins de 25 ans interrogés sont prêts à travailler le dimanche; 40% des 26-39 ans sont encore dans ce cas. Puis le pourcentage d’acceptation tombe à 26% pour les 40-49 ans et à 18% pour les plus de 49 ans. À noter que même les salariés qui ont réglé les problèmes de garde ce jour-là sont réticents à travailler le jour du Seigneur (à 57%).

Oui à l’ouverture des magasins

Un autre facteur peut expliquer l’opposition des salariés au travail du dimanche: les personnes interrogées sont sceptiques sur la réalité du volontariat. 27% considèrent qu’il est impossible du fait d’un dialogue social dégradé et des pressions exercées. 41% le jugent difficile parce qu’il n’y a pas assez de personnel dans leur entreprise pour vraiment laisser le choix. Seuls 32% estiment le volontariat pleinement possible. Enfin, comme compensation au travail du dimanche, les salariés interrogés demandent à 96% une majoration des salaires.

Ces résultats se recoupent avec ceux d’un sondage BVA pour i-Télé réalisé en octobre, qui révélait que 56% des sondés ne voulaient pas travailler régulièrement le dimanche. Ce sondage montrait aussi que 69% des personnes interrogées étaient favorables à l’ouverture des magasins le dimanche. C’est tout le problème autour de cette question: les Français, en tant que consommateurs, veulent des commerces ouverts le jour du Seigneur. Mais, en tant que salariés, ils ont peu envie de s’y coller.

Par Cécile Crouzel, www.lefigaro.fr, le 27.11.2013.

À venir : une vidéo sur ce même sujet qui complètera sans doute vos idées ou vos lectures.

 

 

L’ACTU CULTURELLE DE LA SEMAINE 22 novembre 2013

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 13 h 35 min

Le beaujolais nouveau est arrivé!

Le beaujolais nouveau

 

 

Vous êtes à la découverte des aspects culturels de la France… Eh bien, en voilà un : « Le beaujolais nouveau ».

 

 

 

 

 

 

Afin de le découvrir, je vous propose 3 activités :

1) Écoutez la chronique radio de France bleu Touraine « la minute conso ». (2min27)

Cliquez sur L'ACTU CULTURELLE DE LA SEMAINE 447_logoet laissez votre curseur sur ce logo pour écouter toute la chronique.

 

 

2) Lisez l’article du point.fr, 21/11/2013 en cliquant ici.

 

3) Regardez cette vidéo et écoutez ce que pensent certains français de ce traditionnel beaujolais nouveau.

 

 

BONUS : cliquez ici et faites un petit jeu de mots croisés sur l’œnologie avec les corrections pour s’amuser.

 

Alors?! Qu’avez-vous pensé de cette découverte? N’hésitez pas à laisser un commentaire…

 

 

 

PAQUES…D’où vient la tradition d’offrir des oeufs 25 avril 2011

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 13 h 25 min

paques2.jpgPâques symbolise la fin du carême, le jeûne dans la religion catholique. Pour fêter cela, les sucreries étaient offertes puisque interdites pendant la période de jeûne. Ce serait les commerçants du 18e siècle qui aurait lancé la tradition du chocolat, et cette coutume s’est généralisée.

L’Eglise ayant instauré au IVe siècle l’interdiction de manger des oeufs pendant le Carême et les poules continuant à pondre, les oeufs pondus depuis le début du Carême – n’ayant pas été mangés – étaient alors décorés et offerts. Quant aux cloches, elles représentent la résurrection de Jésus-Christ.       

        paques.jpg

Mais la tradition de l’oeuf remonterait à l’Antiquité. Déjà, les Egyptiens et les Romains offraient des oeufs peints car ils étaient le symbole de la vie, de la renaissance (symbole de Pâques) et du printemps, époque de la fête religieuse chaque année.

De nos jours, le jeûne n’est plus observé aussi strictement mais la tradition d’offrir des oeufs, y compris en chocolat, est restée.

 Joyeuses Pâques à tous et bonne dégustation de chocolat!

 

 

Kellyfle revient… 20 avril 2011

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 22 h 05 min

Nouvelle ville, nouvelle vie, c’est à présent du côté d’Amboise que mes activités se poursuivent…

Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’actualité avec l’article du jour extrait de www.france-info.com :

Afghanistan : mort d’un soldat français dans une embuscade, 9 autres blesséskapisacata.jpgSource : France Info

Un caporal du 2e Régiment d’Infanterie de Marine a trouvé la mort et neuf autres marsouins ont été blessés aujourd’hui lors d’une opération en Kapisa. Les hommes ont été touchés par l’explosion d’un engin explosif improvisé, affirme l’Elysée. Il s’agit du 55e soldat français tué en opération en Afghanistan depuis 2001.

« Aujourd’hui dans l’après-midi, le président de la République a appris avec beaucoup d’émotion la mort d’un caporal du 2ème Régiment d’Infanterie de Marine en Afghanistan » communique ce soir l’Elysée. » Neuf autres marsouins ont été également blessés dans l’attaque« , poursuit le communiqué de la présidence.

Le président de la République a « présenté à la famille et aux proches du soldat tué au combat ses plus sincères condoléances et s’(est) associé à leur peine« .

« Il (a) souhaité aux militaires blessés de se rétablir au plus vite et les (a) assuré ainsi que leurs familles de toute sa sympathie dans cette douloureuse épreuve« .

Par ailleurs, le chef de l’Etat a réaffirmé « son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes » et exprimé « la détermination de la France à continuer d’œuvrer au sein de la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité« .

 

 

A bientôt! 19 février 2011

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 15 h 19 min

Chers étudiants chinois,

 C’est avec quelques regrets que je vous quitte tout de même, surtout de ne pas avoir passé assez de temps avec vous mais je vais découvrir de nouveaux horizons du côté de Tours et d’Amboise….

Une nouvelle vie s’offre à moi et je penserai très souvent à vous et merci infiniment pour tous vos cadeaux aussi beaux les uns que les autres ainsi que vos mots très touchants!

En attendant de vos nouvelles, continuez de venir en cours tous les jours, d’étudier et surtout d’échanger avec des français.

N’oubliez pas la devise :

« C’est en communiquant en français qu’on apprend le français ».

Affectueusement                                                         votre professeur de français,

                                                                                      Richard Kelly

 

 

AGIR POUR L’ENVIRONNEMENT 9 février 2011

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 23 h 31 min

Que vous soyez français ou étranger, étudiant ou actif, c’est le moment de discutez d’un sujet qui nous concerne tous…AGIR POUR L’ENVIRONNEMENT!

Afin d’échanger sur le sujet, donnez-nous votre avis  et développez vos idées en cliquant sur commentaire. Le but est d’écrire un article et de donner son opinion.

 Article Publié le 09/02 et écrit par RICHARD Kelly        environnement.jpg

 

UNE BONNE ACTION :  RECHARGER SA BATTERIE GRACE AU SOLEIL

De mon côté, je découvre aujourd’hui même un nouveau type de téléphone dont vous pouvez recharger la batterie et cela uniquement en le posant à la lumière. En effet, il capte les rayons du soleil et utilise l’énergie solaire pour se recharger. Voyez-vous des points faibles à cette technologie? Personnellement, je n’en vois pas. Au contraire, la première chose à laquelle j’ai pensé est la suivante : imaginez-vous en voiture, vous n’avez pas de chargeur et votre batterie de téléphone est bientôt vide, il vous suffit donc de le poser sur le tableau de bord au soleil et le tour est joué!!! Bien évidemment, cela n’est pas dans le but de téléphoner au volant car je rappelle qu’il y a toujours ces bonhommes en bleu qui nous attendent au tournant, mais c’est surtout dans un soucis d’une panne possible de voiture.

Pour conclure, on prétend sans cesse que seulement 0,1% des énergies renouvelables est utilisé car les inconvénients sont les intermittences entre le jour et la nuit pour les panneaux solaires ainsi que l’absence de vent en ce qui concerne les éoliennes mais rien que d’utiliser l’énergie solaire pour recharger son téléphone portable, cela est une très bonne solution pour réduire les problèmes environnementaux d’aujourd’hui. C’est vrai que cela ne suffira certainement pas à réduire la pollution par exemple mais AGIR POUR L’ENVIRONNEMENT, c’est AGIR ENSEMBLE, si chacun s’y met, l’impact en sera que plus fort.

Quelques questions de réflexion pour vous guider :

-Et que seriez-vous prêt à faire pour protéger l’environnement?

-Appartenez-vous déjà à une organisation de protection de l’environnement?

-Quelles actions avez-vous déjà mises en place pour la protection de l’environnement?

-Faites-vous des économies d’énergies, eau ou électricité? Comment? Si oui, vous pouvez nous donner des pistes, cela pourrait être utile à chacun d’entre nous…

-Triez-vous rigoureusement vos déchets?

-Limitez-vous vos déplacements/transports? Employez-vous le covoiturage?

 

 

Un peu de littérature 28 janvier 2011

Classé dans : Non classé — kellyfle @ 0 h 29 min

Vous êtes étudiants de la classe A2-B1, la littérature est aussi un moyen agréable d’apprendre  son vocabulaire et de réfléchir sur certains sujets. Je vous propose cet exercice pour les vacances de la fête du printemps, cela va vous occuper :

  • Lisez le texte et répondez aux questions suivantes dans l’espace « commentaire » (n’oubliez pas d’écrire votre prénom et de garder une copie de votre travail, Internet a parfois des problèmes)

1.  Quel est le genre littéraire de ce texte?

 2. Qui l’a écrit? Qui est cette personne?

3. Quel est le titre?

4. Quel est le thème/sujet principal de texte? De quoi s’agit-il?

5. Quels sont les éléments naturels cités dans celui-ci?

5. Comment trouvez-vous ce texte? Est-ce que vous l’appréciez?

6. Quel sentiment avez-vous ressenti en le lisant? Vous inspire-t-il une image plutôt positive ou négative?

feuille.jpg  BONNE LECTURE ET BON COURAGE!  feuille.jpg

Si vous voulez en apprendre davantage sur la nature en français, vous trouverez de très belles images en allant parcourir « la galerie » du jardin à cette adresse :      http://www.lejardin-adlibitum.net/album.html

 

1234
 
 

Le club des certifiés "écol... |
NREA, immobilier à Tanger |
Infodiabolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TEAMBOUI KANAKY/NOUVELLE-CA...
| le journaliste ahmed yahla ...
| Le Quotidien de Tidjikja